11 novembre 2020

La situation sanitaire actuelle ne permet pas d’organiser les cérémonies dans leur contexte habituel.

Les contraintes liées à la pandémie de Covid-19 nous conduisent à restreindre la cérémonie du mercredi 11 novembre sans public, dans le respect des consignes ministérielles.

Les remises de décorations sont reportées au 8 mai 2021.

30 septembre 2020

Ce jour nous avons accompagné notre camarade Auguste JAOUEN vers sa dernière demeure.
L’UNC de Saint Divy était bien représentée.
Merci à nos amis de Saint Thonan et La Forest Landerneau de leur présence.
Adieu Auguste nous ne t’oublierons pas. Repose en paix.

8 Août 2020

Le 8 août 1944, ils sont sept habitants du lieu-dit Créach Burguy, en Guipavas, à avoir été fusillés par des soldats allemands alors que les Alliés venaient, la veille, d’arriver à Brest : Yves Glévarec, René Kermarec, François-Louis Priser, François Priser, Hervé Ulvois, Jean-Marie Ulvois et Émile Picart avaient passé leur journée à travailler dans leurs champs et sont morts sous les balles des Allemands en fuite.

Ce 76e funeste anniversaire aura été pour tous l’occasion de leur rendre hommage et de rappeler la nécessité de se souvenir afin que cela ne se reproduise plus. Cette année encore, familles, riverains, élus et associations patriotiques étaient nombreux à Créach Burguy.

Cette année, une toute nouvelle stèle est venue remplacer celle érigée en 2001. Dans le sens du devoir de mémoire, sur la stèle, des QR code ont été mis afin de connaître l’histoire de la fusillade et de ces sept hommes.

À la suite de Créach Burguy, une autre cérémonie a eu lieu à Toralan pour les cinq disparus emmenés par les Allemands le 23 août 1944 : Joseph Olivier, Pierre et Paul Ménez, Pierre Labat et Louis Jacolot. Cette cérémonie a également rendu hommage à Jean Goguer qui, lui, a été fusillé en ce même mois d’août 44. Cependant, dater son décès avec précision n’est pas évident. Selon Jean-Paul Page, qui a beaucoup travaillé sur ces événements, l’avis de décès de Jean Goguer enregistré à la mairie est daté du 24 août.

L’UNC de Saint Divy était représentée par son secrétaire et son trésorier porte drapeau.

1er Août 2020

Le 76e anniversaire de la libération de Plabennec a fait l’objet d’une émouvante cérémonie, ce samedi, sur le site du massacre de Lormeau.

C’est sur le site de la tragédie de Lormeau que s’est déroulée, ce samedi, la traditionnelle cérémonie de commémoration de la libération de Plabennec, sous l’orchestration impeccable de Jean Kérandel, de la section UNC locale.

Cette année revêtait un caractère particulier, en raison de la crise sanitaire mais aussi du fait de la disparition, en mars dernier, de l’historien local Louis Bothorel, qui avait beaucoup œuvré à la réhabilitation de l’histoire du massacre de Lormeau. Pour mémoire, le 8 août 1944, une cinquantaine de soldats américains avaient été tués par les Allemands alors qu’ils venaient d’établir un campement à quelques pas de la ferme où vivait Francine Jestin, 90 ans. Cette dernière assistait, ce samedi, à la commémoration : « J’ai été réveillée par le bruit des obus », se souvient-elle avec émotion. Une émotion partagée par tous les participants à cette cérémonie présidée par Marie-Annick Créac’hcadec, maire de Plabennec : « La commune a à cœur de se souvenir des personnes qui ont œuvré pour sa libération ».

« Amazing Grace » à la cornemuse

Le cortège des officiels comptait notamment, outre les représentants des associations d’anciens combattants, le député Didier Le Gac ainsi que plusieurs adjoints, dont Anne-Thérèse Roudaut, Hélène Kérandel et, naturellement, Jacques Guillermou, le référent Défense. Une délégation américaine était même prévue, mais le Covid-19 l’a contrainte à annuler son déplacement en France.

Après les couleurs et les hymnes nationaux, la liste des 75 victimes des combats à Plabennec et Plouvien a été égrenée, avant une minute de silence et l’interprétation, à la cornemuse, du morceau « Amazing Grace ». Enfin, comme de coutume, les autorités locales ont procédé à un dépôt de gerbes au pied du monument commémorant les événements de l’été 44 dans le secteur.

L’UNC de Saint Divy était représentée par son secrétaire et son trésorier porte drapeau.

17 mai 2020

C’est avec une immense tristesse que nous vous faisons part du décès de notre camarade Yves LARSONNEUR, ancien combattant d’Algérie à l’âge de 87 ans.
A Marie -Thérèse son épouse et à toute sa famille, l’UNC de Saint Divy adresse ses plus sincères condoléances.
En raison des circonstances actuelles, les obsèques seront célébrées dans l’intimité familiale.
Une messe sera célébrée ultérieurement.
Repose en paix Yves.

8 mai 2020

Le 08 mai 2020 à Saint Divy.
La cérémonie de commémoration de la victoire de la deuxième guerre mondiale a été faite en comité restreint pour cause de crise COVID 19.
Une délégation de trois personnes le maire Michel CORRE , le Président de l’UNC Jean-Yves GUEGUEN qui ont deposés une gerbe de fleurs suivi par une minute de silence en hommage à tous ce qui ont donné leurs vies pour notre liberté.
Le trésorier de l’UNC Germain PORHEL portait le drapeau .
Malgré tout, la tradition a été respectée.DSCN2699 (3)DSCN2700 (3)DSCN2703 (2)DSCN2704 (2)DSCN2705 (2)DSCN2706 (2)DSCN2707 (2)